neon cam neon cam
SERIE ZEISS CP2
neon production


SERIE ZEISS CP 2 - STANDARD ET ETENDUE

Une série développée pour les exigences de la HD

Les CP.2 ont un diamètre égal à celui des Master Prime (114mm) et autant de marques de point, La course de 330° est calibrée sur toute la série. Ce sont donc des optiques très précises à pointer.

Les bagues de point et de diaph ont toutes le même emplacement et les optiques toutes la même taille (sauf le 100mm). Les changements de focale sont donc très rapides.L’emploi de matériaux très modernes a permis de réaliser des objectifs extrêmement légers malgré leur diamètre important et leur cercle image de deux fois le format Super35. (950 à 1490g en monture PL)

Les CP.2 sont des optiques idéales pour le travail à l’épaule.
Les qualités optiques des CP.2 font l’unanimité : aucun flare, grâce à un coating extrêmement moderne combiné à des trappes à lumière autorisées par l’important diamètre mais également une très grande homogénéité de la définition sur tout le champ, l’absence totale de vignettage et de distorsion, grâce à la couverture 24X36.
On retrouve les avantages d’une série 35mm utilisée sur une caméra 16mm…

Contrairement à la surface du film qui est totalement matte, le capteur des caméras numériques agit comme un miroir, renvoyant les rayons lumineux à l’intérieur de l’optique, créant flares, images fantômes mais surtout une diffusion qui dégrade définitivement l’image. Cela rend malheureusement difficile l’emploi d’un certain nombres de séries anciennes comme les Zeiss HS T1,3 ou les Cooke S4. (Les Zeiss UP donnent de très bons résultats malgré leur douze ans d’âge et les MP… sont les MP !)
Le traitement optique « coating » est devenu déterminant face aux capteurs numériques, et la HD a donné naissance à de nouvelles conceptions optiques. Les capteurs gros comme une tête d’allumette comportant 14MP des photoscopes ont beaucoup contribué aux recherches optiques et les objectifs modernes pour camera HD en profitent réellement.
Il est très facile de reproduire la « douceur » des optiques « vintage » en postproduction, il est en revanche très difficile d’ajouter du contour sur des images molles sans créer un effet artificiel dans les zones de transition net-flou. Il est également très facile de créer des flares à postériori ! (en les maîtrisant…) Les optiques molles ou sensibles à la diffusion nécessitent, à l’étalonnage, des opérations qui aboutissent à donner une signature numérique à l’image. Ce n’est souvent pas l’effet recherché !

Il est une autre caractéristique optique déterminante face à un capteur et qui n’est pas assez souvent évoquée qui est la télécentricité : même très obliques, les rayons lumineux faisaient réagir le film dans les coins de l’image, le capteur est en revanche composé de petits puits qui sont beaucoup moins « réceptifs » dans les coins. (c’est pour cette raison que les capteurs produisent plus de vignettage et ont une plus grande disparité de piqué entre le centre et les bords, que le film).

Les Fabricants de CMOS ont trouvé une parade en recouvrant les capteurs d’un réseau de microlentilles qui sont disposés de façon à réorienter les rayons. Cela atténue le phénomène mais des optiques à conception télécentriques comme les CP.2 sont LA solution.


La série CP.2 STANDARD comporte 8 focales : 18 – 21 – 25 – 28 – 35 – 50 – 85 – 100mm.

La série CP.2 ETENDUE comporte 10 focales : 15 – 18 – 21 – 25 – 28 – 35 – 50 – 85 – 100 et 135mm.


Elles sont disponibles chez NEONCAM avec des graduations en mètres ou en pieds.
Chaque série est associé à un corps caméra et donc parfaitement calée et prête à l’emploi. Les bagues de follow sont gravées pour chaque optique.

Par rapport aux CP.1, les CP.2 reçoivent un nouvel iris à 14 lamelles parfaitement circulaire qui procure des flous extrêmement naturels et l’ouverture des focales standard à été ramené de T1.5 à T2.1. : la courbe de définition est désormais au plus haut dès la pleine ouverture et les optiques réellement utilisables à ouverture nominale.

La formule optique des CP-2 est une formule symétrique très simple avec peu de lentilles (chaque groupe peut être séparé par une light trap), cette simplicité permet une maîtrise inégalée des flares et la symétrie élimine virtuellement le pompage. Le 18mm ouvre à T3,5 et les 21 & 25mm ouvrent à T2,9 en raison de leur très grand cercle optique. Distorsion et vignettage sont, en revanche, inexistants.
CP2

 

AccueilNewsletterContact Production Exécutive English

Dobeuliou Création Internet